Projet de biporteur à assistance électrique



  • Bonjour à toutes et à tous,

    Alors voilà, cela fait quelques années que je travail quand j’ai un peut de temps sur mon projet de biporteur en acier type long-john. J’avoue, le confinement m’a donné pas mal de temps pour bosser sur une nouvelle itération, plus aboutie que la précédentes, mais moins aboutie que la prochaine !
    Il me semble qu’au stade où j’en suis, le projet est à peut près “montrable”. Disons qu’il est assez développé pour en discuter, échanger, et surtout faire l’objet de critiques et autres conseils avisés, très précieux pour la préparer la prochaine version puis la prochaine grande phase : la fabrication.

    unnamed.jpg

    En préambule, je dirais que dans le choix des stratégies mécaniques, de design globale, etc., ne sont pas forcément les plus simples et efficaces ou les moins onéreuses, mais représente pour moi une forme d’idéale technique, mécanique et esthétique tout en étant modéré par ce à quoi j’ai accès en terme d’outillages et de process pour le réaliser. En gros, ça me fait plaisir de le faire comme ça.

    Bon allez, assez de blabla, voici le cahier des charges :

    • Cadre en acier (25cd4s)
    • Pattes horizontale, dropouts interchangeables
    • Moyeu avant directionnel (Hub Center Steering)
    • Suspension avant exploitant les caractéristiques du moyeu (est-ce vraiment une bonne idée ?!)
    • Système de direction par câble type moteur hors-bord
    • Assistance électrique (Bafang G521) ou boîte de vitesse Pinion
    • Prédisposition du cadre à recevoir une courroie (triangle arrière ouvert)

    Sans titre01.jpg

    Ce projet, c’est un peut deux projet en un : disons que le moyeu directionnel est peut être un sujet à lui tout seul. Pourquoi pas un post dédié ?

    Sans titre02.jpg

    Ce n’est que très récemment que j’ai eu accès à des informations techniques et dimensionnelles pour l’intégration d’un moteur électrique Bafang (G521). C’est très difficile de se procurer les dessins, les gros fabriquants comme Bosh et Shimano ou les plus petits comme MPF Drive, Sachs ou Kervelo vous ignorent totalement. Je comprends d’un côté, mais bon, c’est un peut frustrant. Quoi qu’il en soit, les Chinois de Bafang eux, ont répondu. Ce qui n’est pas plus mal finalement, c’est aussi les plus accessibles financièrement et plus “modulable”.

    A priori la prochaines grosse étapes, c’est donc de re-dessiner le cadre avec l’interface Bafang. j’ai bien envie de re-bosser un peut les dropouts, de baisser le diamètre du moyeu directionnel en rationalisant les fixations du disque et de re-travailler complètement la fourche et la suspension qui à mon avis est très mal dimensionnée… Et il me reste encore le système de direction à développer.

    Bon, j’imagine que vous vous en rendez compte, y a du boulot…

    En attendant de poster la suite, je suis évidement super ouvert à la discussion, aux critiques (constructives) et à toutes vos questions !



  • Wow, sacré projet 😳 !

    Tu gères vachement la 3D, c’est quoi comme logiciel ?
    Tu as pu faire des tests de RDM ?

    Il me semble avoir déjà vu passer ce genre de moyeux directionnels, est-ce que ça offre une amplitude de braquage correcte (comparé à un système avec 2 bras articulés) ?

    Je ne vois pas bien comment marche la suspension ? Tu as un renvoi d’angle ? Ca ne risque pas d’influer sur la direction ?

    Dans l’ensemble ça me semble plutôt cohérent, la forme des haubans c’est pour le confort ?

    En tout cas bon courage pour ton projet, c’est vraiment cool ! En espérant qu’on puisse t’apporter des billes 😅 .



  • impressionant.

    j’ai déjà vu ce type de moyeu, sur des cargos de luxe (elian cycles).
    Mais qui les fabrique?
    pour le système de direction, j’imagine qu’il va te falloir un raccord coudé ou flexible;
    peut être un bras de levier, façon amortisseur décalé de moto.
    Vu la complexité du moyeu, pourquoi ne pas partir sur un 4 link? ça te permettrait de jouer sur de l’anti squat, et d’augmenter le débattement sans changer ta capacité de chargement.
    le tout, avec le bénéfice d’un gain en rigidité.
    je suis tout à fait d’accord avec l’idée d’exploiter les particuliarités du moyeu…

    Par contre j’ai mes réserves quand au routage de direction? tu as beaucoup d’angles complexes à gérer si tu les mets en tension avec un câble. et peu de place pour les poulies de renvoi, qui sont toutes des points de friction, donc d’usure prématurés.

    je trouve ton cadre très seyant. hâte de voir la suite 🙂



  • Merci pour vos réponses !

    Pour répondre à Celika :
    Le logiciel que j’utilise, c’est Rhino et son plug-in paramétrique Grasshopper.
    Concernant les tests de RDM, j’ai fait des tests sur une version précédentes avec ANSYS (enfin un amis ingénieurs mécanique m’a rapidement montré le truc…). Bon c’était vraiment pour tester rapidement donc, je n’ai pas de résultat fiable. Mais je pensais plus me pencher sur le problème à la prochaine version. Reste encore à définir quel protocole de test, quelles valeurs appliquées pour simuler un usage en dynamique… et là je coince car je ne suis pas compétant.
    Le braquage est pas top là, à cause de mon dimensionnement, mais bien fait tu égales facilement d’autres systèmes.
    Sans titre003.jpg
    Voilà quelques détails sur la suspensions, comme la mentionné Cosmo, c’est un système en parallélogramme déformable, la suspension à peut ou pas d’effets sur la direction et si c’est bien fait, ça plonge pas au freinage. Bon il faut encore bosser dessus ça c’est sur !
    Autodesk-Fusion-360-(Education-License)-2020-08-20-11-31-38.gif

    La forme des haubans, j’avoue que c’est surtout esthétique et pour redresser le tube pour intégrer un feu arrière Supernova.
    Sans titre004.jpg
    Mais tu as raisons ça peut amener un peut plus de confort.

    Cosmo, effectivement, Elian Cycle a développé sont propre modèle de moyeu, je ne sais pas où ils sont fabriqués mais je crois bien que c’est Elian Cycle qui l’a conçu. Titchmarsh Cycle en a fait un aussi de toute beauté.

    La direction c’est un peut flou encore, pour le câble je pensais plus à ça :
    s-l1600.jpg
    Du coup pas besoin de poulies, le câble à l’aire flexible (pas assez mais c’est peut peut-être possible d’en trouver un plus fin ?)

    Merci pour vos commentaires c’est encourageant pour continuer.



  • Hello !

    Aujourd’hui un petits points sur l’avancement de la conception :

    • Re-dessin des dropouts
      La première version envisagée utilisait le système Syntace X12 qui finalement à posé quelques problèmes d’intégration. Utiliser un système d’axe traversant de 12mm inspiré des dropouts de Paragon Machine Works s’est avéré comme étant plus compacte et discret. Au niveau des specs, ce sont des dropouts réglables horizontalement, avec des inserts interchangeables. Ici est représenté la version en PM203, axe de 12mm en 148mm de large. Bien évidement le système est déclinable sur tout les standards en terme de taille de disques de frein, ou même type d’axe et largeur. Il est aussi possible d’intégrer une pate de dérailleur au besoin. Je suis très attaché à positionner l’étrier de frein à l’intérieur du triangle arrière car j’ai toujours trouvé ça plus esthétique. Il reste encore quelques détails de design à régler, mais le concept global est là.

    779655dd-9f90-4c94-a9f5-42b1ddc839c4-image.png

    Le prochain post abordera l’intégration du système boîte de vitesse + assistance électrique Kervelo et développement du script de conception paramétrique.

    @+



  • Sacré projet ! Hâte de voir la suite 😍



  • C’est beau, j’aime bcp l’avant qui fait très léger.
    Bien d’accord pour les infos techniques des moteurs, mais au final je mets toujours du bafang bbs, mais effectivement intégrer leur moteur G251 c’est encore mieux.
    Je l’imagine pas très long une idée des proportions ?