Cargo 95% récup' !



  • Salut 🙂 !

    Voilà une présentation plus complète de mon cargo (alias “le tank”), qui est ma première expérience en framebuilding (pour être tout à fait exact, j’ai en gros appris à souder dans la foulée 😅 …).
    text alternatif
    Toutes les soudures ont été effectuées avec un poste MMA inverter Gys, principalement avec des baguettes de 2mm. Elle ne sont pas belles (obligé de souder à un ampérage faible pour ne pas percer, sur des surfaces courbes, en angle,…), mais pour le moment elles ne donnent pas de signes de faiblesse. Pour mes prochains projets, je tenterais des soudures en points de chaînette plutôt que des cordons moyens comme ici.

    J’avais défini la géométrie en CAO auparavant, ce qui ma permis de faire un plan avec les dimensions principales de la poutre, ses angles, les découpes, et faire des patrons pour les gueules de loup.
    Faute de place je n’ai pas pu faire un jig pour les soudures, ça a donc été fait un peu “à la zob” (ajustement à l’œil, au mieux plaqué contre une planche). Mais en pratique il roule très bien, même à une certaine vitesse ou sur route dégradée. J’avais du guidonnage au début, mais c’était lié à une tringle de direction trop souple.

    Le cadre est un vieux VTT de début 90 qu’on m’a donné, un cadre HS a fourni la douille de direction, la poutre a été récupérée à la ferraille (tube de Ø40mmx2mm), la tringle est en tube de plomberie, et les autres pièces sont d’occasion ou de récup. Le bois de la caisse provient d’une palette. Coût total ~100€ 😁 !
    text alternatif
    text alternatif

    Il fait ~33kg (dont ~6kg de caisse) pour 2m60 de long et ~65cm de large. Je l’ai testé avec une charge de 80kg mais c’est inutilisable en usage réel (trop flexible, et quasi inconduisible), en dessous de 60-70kg ça passe sans problèmes. La barre qui “ferme” la partie cargo aide beaucoup à maintenir une rigidité acceptable. Son gros point faible reste la garde au sol, que j’ai voulu faible pour la stabilité…

    Le look est assez trash et rat’s, c’est voulu (je voulais un truc flashy et bien visible, qui ne donne pas envie pour un sou aux voleurs, et c’était plus facile que de faire une belle peinture 😌 ). De toutes façons il passe déjà pour un ovni (les automobilistes qui se retournent en ouvrant de grands yeux, ça n’a pas de prix 😆 ).

    Voilà, il cumule un peu plus de 150km à l’heure actuelle. Pour le moment sert principalement pour amener des déchets verts à la déchetterie ou trimballer des choses encombrantes sur de courtes distances, mais je compte bien l’utiliser à l’avenir pour faire mes courses et autre, en alternative à la voiture.

    Vos remarques/conseils sont les bienvenus 😉 !



  • Bel essai, qui prouve que tout est possible.

    Pour moi, seul la barre de renfort est vraiment rédibitoire, et enlève une grosse partie de l’intérêt du cargo, je trouve !

    En tout cas une chose est sur, même si on te le vol, impossible de passer incognito 😛



  • Merci 🙂

    La barre de renfort n’est pas indispensable en dessous de ~40kg (même si ça fait toujours un supplément de rigidité appréciable), mais au delà la différence est flagrante.
    Je pensais en faire une “modulaire”, ce qui permettrait de la relever un peu tout en conservant une bonne rigidité, mais au final celle ci offre déjà une capacité correcte, est rigide et légère. En dépliant les côté de la caisse je peux charger un objet de ~45cm de haut. La barre peut aussi servir de point d’accroche, si je charge des cadres ou vélos debout par exemple.

    Pour charrier des branchages, des courses, ça ne pose pas vraiment de problèmes. Mais effectivement quand on tombe dans électroménager, des bidons,… C’est plus gênant.



  • En fait, la solution souvent utilisée, c’est d’utiliser les côtés de la “caisse” pour servir de renfort en flexion.

    C’est ce que fait ReCycle par exemple : rien sur le modele court, et renfort sur le modèle long :

    https://www.officinerecycle.com/our-bikes
    https://www.officinerecycle.com/gallery



  • C’est effectivement une solution efficace et simple à mettre en œuvre, cela revient presque à fermer le “triangle” avant (comme pour un cadre classique).
    Cependant je trouve ça assez limitant sur un cargo. S’il s’agit de transporter des choses pas trop encombrantes (sacs de course, enfants,…) pourquoi pas, d’autant que ça permet un certain maintient de ce qui se trouve dans la caisse. Mais s’il faut transporter des meubles, branchages, des gros cartons (type électroménager par exemple),… on dépasse vite la largeur du vélo (~60cm), d’où l’intérêt d’avoir un fond plat et ouvert sur les côtés.
    Ou il faut prévoir que les renforts latéraux soient amovibles. En précisant que le vélo ne supporte, par exemple, que la moitié de la charge initiale. Cette dernière tournant généralement dans les ~100-120kg, ça laisse déjà une belle marge.

    Une autre solution, plus difficile à mettre en œuvre et certainement moins optimisée, mais laissant la possibilité d’un fond plat, c’est de faire une double/triple poutre (comme pour les cadres “dame”) ou une structure triangulée façon “tour Eiffel”.
    Un long-john classique
    text alternatif
    Ou ce genre de choses, mais à l’avant (un peu comme les Douze cycles)
    text alternatif
    Ça oblige à relever la caisse de quelques centimètres (et par la même le centre de gravité), mais on peut y intégrer la direction, donc conserver une garde au sol équivalente.

    Ou encore, partir sur un profilé rectangulaire (en double poutre) comme pour le Bullit, mais en acier le poids risque d’être conséquent si on prend un profil ~50x20x1.5mm.



  • Yep, c’est ce type de poutre échelle que je voulais proposer à Recycle, qui fabriquera mon futur cargo (ouai, j’ai pas encore le skill, le temps, le matos… pour le faire moi même 😄 )



  • Sur leur site ça semble être surtout des vendeurs de vélos, ils font aussi du sur-mesure ?

    J’espère que les cargos vont vraiment se démocratiser dans les années à venir (qu’on voie arriver des entrées de gamme sous les 1000€, même équipés basiquement, tant que c’est costaud et raisonnablement lourd).



  • Les italiens, pas les toulousains 🙂

    100% sur mesure. A base d’un cadre de récup si possible. (moi c’est pas le cas, vu la taille ^^ )

    https://www.officinerecycle.com/our-bikes-en

    https://www.instagram.com/officinerecycle/



  • J’avais vu passer une boîte qui te faisait un cargo à partir d’un cadre de ta fourniture (en gros ils avaient des éléments tout prêts, pour la poutre et tout l’avant du cargo), ça me semble être une excellente solution.

    On standardise la partie cargo (le prix chute drastiquement, par exemple 2-3 longueurs, avec ou sans caisse et renforts latéraux, en acier S235 ou approchant dont on peut acheter de grandes quantités), pour le cadre on trouve pour une bouchée de pain des VTT style Rockrider 520 ancienne génération qui sont très solides, pas trop lourds, en acier cromo, et peuvent même donner la majorité des composants (un groupe 3x8v fiable, des bons freins, …).

    Si on part sur un vélo de base à 100€, un ensemble “cargo” à ~400€ (comprenant une fourche/roue de BMX standard), une douille de direction ~15€, un pivot rallongé standard à recouper/fileter à ~25€, la tringle et ses rotules à ~50€, et une journée de travail pour la soudure et l’assemblage, je pense qu’il y a moyen de s’en tirer sous les 1000€ avec un vélo fiable, solide et pas trop lourd. En plus, on peut avoir un vélo “sur mesure” en choisissant la taille du cadre + les spécificités de la partie cargo de façon indépendante (longueur, caisse ou non,…).

    C’est typiquement dans ce genre de voie que j’aimerais me lancer 😁 .





  • Voilà, c’est nickel ce truc 🙂 . Économique, permet de réutiliser des vieux vélos,…

    Par contre au niveau des réglementations en France ça doit être chaud patate (enfin, encore pire que les vélos classiques quoi…).

    Un bon truc serait aussi de proposer des "intermédiaires (façon Omnium normal et mini).


  • modérateur

    javais fortement étudié 2 projets quand jetais au chomage
    exactement le projet ci dessous
    ou alors faire un cargo avec une taille standard à l’avant (une palette europe) et proposer des caisses aménagés selon des commerces “de base” comme une tireuse a bierre, a café, crepiere etc etc

    je continue de penser que cest une excellente idée

    et si on veut copier (bete et mechant comme on dit), tout est donné sur les photos instagram … 😉



  • La palette pourrait être un bon plan pour les pros, associé à une capacité élevée (~150 kg mini + pilote) et une assistance électrique (parce que rien que le vélo risque de peser un bon 35-40kg hors assistance). Ou en version triporteur pendulaire.

    Les cargos sont encore peu répandus, et ne bénéficient pas encore des bas prix liées à une production de masse, donc des artisans et petites sociétés ont encore les moyens de tirer leur épingle du jeu.
    Idem pour les trikes et vélomobiles, donc la clientèle est plus restreinte actuellement (mais pourrait s’étendre d’ici quelques années, avec les aménagements cyclables et les compensations kilométriques).



  • Viser la taille palette c’est un peu beaucoup je pense. Même si dans l’absolu je trouve ça intelligent (et ça demande que 80cm de plateau (mise en large, ça ferait un véhicule de 1m20). Mais niveau poids, un palette ça monte vite, et 150kg moins la palette et le conditionnement, ça ne laisse que 100kg utile, quand une palette permet 1To facile.

    Et offrir 500kg de charge utile + cycliste, ça demande des sacrés périphériques je pense : cercles renforcées, rayonnage renforcé, pneus … sur mesure ? (je n’ai jamais vu de pneu vélo donnés pour 300kg utile ^^ ), ainsi que toutes les pièces mobiles : moyeux, jdd, etc… + assistance évidemment.


  • modérateur

    @jay-kay attention je parlais d’une caisse taille palette mais pas de mettre une palette dedans, en effet aucun intérêt d’avoir les 10kg d’une palette à vide 🙂



  • Je verrais plutôt la palette en longueur, 1m20 de plateau c’est “seulement” 40cm de plus qu’un cargo standard (on arrive à un vélo de 3m de long en gros), et ça permet de conserver une largeur sur la route raisonnable (et surtout compatible avec les portes prévues pour les transpalettes).

    Offrir 500kg de charge n’a, à mon sens, aucun intérêt: un cycliste ne sera de toutes façons pas en mesure de piloter le vélo. Même avec une assistance, ce sera une horreur, et deviendra même franchement dangereux (risque d’écraser quelqu’un…). Et effectivement les pièces ne sont pas dimensionnées pour.

    Déjà 200kg ça commence à faire. Mais dans le cas d’un livreur par exemple (à mon sens la principale clientèle pour ce style de vélo) ça permettrait de transporter une tournée relativement importante de denrées alimentaires, de cartons,… Et l’utilisation de palettes standards permettrait de préparer en amont les tournées pour la journée, simplement les charger sur le vélo avec un transpalette, et repartir.
    Vu qu’on n’a pas besoin d’une tonne de résistance, il serait possible d’utiliser des palettes non Europe (~5-8kg contre 15-20kg pour une type Europe) dans les mêmes dimensions.

    D’ailleurs, il existe une remorque prévue pour transporter une palette, et surtout: la lever depuis le sol.
    https://www.fleximodal.fr/fr/
    Un triporteur équipé de ce système à l’avant serait vraiment pas mal…



  • Y’en a qui le font déjà sans 😀
    https://www.instagram.com/p/Bnown-Jh6gk/?utm_source=ig_web_button_share_sheet

    Mais je comprends l’idée de la mettre en long oui.

    Après, je pense que le format palette bien que normalisé à travers le monde reste peu adapté à un cargo.

    Un rapide coup d’oeil me fait savoir qu’il existe d’autres formats normalisé, notamment la demi-palette (800x600), mais ça semble bien moins utilisé ^^



  • De façon occasionnelle pourquoi pas, mais au quotidien ça doit être fatiguant. Question maintien des paquets, le temps de tout mettre en place, le centre de gravité qui peut être ramené vers le haut, la visibilité,…
    Un genre de bullit “king size”, avec un système de caisse modulaire et un poids raisonnable, un centre de gravité assez bas, ce serait à mon sens bien adapté à un usage de coursier (pour livrer des trucs plus encombrants/lourds que de la nourriture; genre colis).


  • modérateur

    Ma reflexion était aussi de vendre un produit adaptable genre “faites rentrer votre business sur une palette europe” et de donner un format qui parle à tout le monde et les gens donnent leurs souhaits.
    A noter que j’étais surtout orienté vers les commercants “peu ambulants”, pas vraiment les livreurs mais plutot les vendeur de boissons, nourriture etc, pas des gens qui font 50 ou 100km/j



  • Salut à tous !

    Je me lance également dans la réalisation d’un cargo ! J’ai une question sur mes cornières aciers. J’hésite sur le choix du métal ? L’acier ou l’aluminium ?
    Mes cornières viennent solidifier la structure du bac de mon cargo. La question que je me pose c’est de savoir si l’aluminium peut être une solution envisageable ? Je m’interroge notamment sur la soudure, est-ce que ça change quelque chose ?

    Merci à tous ! 🙂

    Gustave


Log in to reply