Cargo 95% récup' !



  • La palette pourrait être un bon plan pour les pros, associé à une capacité élevée (~150 kg mini + pilote) et une assistance électrique (parce que rien que le vélo risque de peser un bon 35-40kg hors assistance). Ou en version triporteur pendulaire.

    Les cargos sont encore peu répandus, et ne bénéficient pas encore des bas prix liées à une production de masse, donc des artisans et petites sociétés ont encore les moyens de tirer leur épingle du jeu.
    Idem pour les trikes et vélomobiles, donc la clientèle est plus restreinte actuellement (mais pourrait s’étendre d’ici quelques années, avec les aménagements cyclables et les compensations kilométriques).



  • Viser la taille palette c’est un peu beaucoup je pense. Même si dans l’absolu je trouve ça intelligent (et ça demande que 80cm de plateau (mise en large, ça ferait un véhicule de 1m20). Mais niveau poids, un palette ça monte vite, et 150kg moins la palette et le conditionnement, ça ne laisse que 100kg utile, quand une palette permet 1To facile.

    Et offrir 500kg de charge utile + cycliste, ça demande des sacrés périphériques je pense : cercles renforcées, rayonnage renforcé, pneus … sur mesure ? (je n’ai jamais vu de pneu vélo donnés pour 300kg utile ^^ ), ainsi que toutes les pièces mobiles : moyeux, jdd, etc… + assistance évidemment.


  • modérateur

    @jay-kay attention je parlais d’une caisse taille palette mais pas de mettre une palette dedans, en effet aucun intérêt d’avoir les 10kg d’une palette à vide 🙂



  • Je verrais plutôt la palette en longueur, 1m20 de plateau c’est “seulement” 40cm de plus qu’un cargo standard (on arrive à un vélo de 3m de long en gros), et ça permet de conserver une largeur sur la route raisonnable (et surtout compatible avec les portes prévues pour les transpalettes).

    Offrir 500kg de charge n’a, à mon sens, aucun intérêt: un cycliste ne sera de toutes façons pas en mesure de piloter le vélo. Même avec une assistance, ce sera une horreur, et deviendra même franchement dangereux (risque d’écraser quelqu’un…). Et effectivement les pièces ne sont pas dimensionnées pour.

    Déjà 200kg ça commence à faire. Mais dans le cas d’un livreur par exemple (à mon sens la principale clientèle pour ce style de vélo) ça permettrait de transporter une tournée relativement importante de denrées alimentaires, de cartons,… Et l’utilisation de palettes standards permettrait de préparer en amont les tournées pour la journée, simplement les charger sur le vélo avec un transpalette, et repartir.
    Vu qu’on n’a pas besoin d’une tonne de résistance, il serait possible d’utiliser des palettes non Europe (~5-8kg contre 15-20kg pour une type Europe) dans les mêmes dimensions.

    D’ailleurs, il existe une remorque prévue pour transporter une palette, et surtout: la lever depuis le sol.
    https://www.fleximodal.fr/fr/
    Un triporteur équipé de ce système à l’avant serait vraiment pas mal…



  • Y’en a qui le font déjà sans 😀
    https://www.instagram.com/p/Bnown-Jh6gk/?utm_source=ig_web_button_share_sheet

    Mais je comprends l’idée de la mettre en long oui.

    Après, je pense que le format palette bien que normalisé à travers le monde reste peu adapté à un cargo.

    Un rapide coup d’oeil me fait savoir qu’il existe d’autres formats normalisé, notamment la demi-palette (800x600), mais ça semble bien moins utilisé ^^



  • De façon occasionnelle pourquoi pas, mais au quotidien ça doit être fatiguant. Question maintien des paquets, le temps de tout mettre en place, le centre de gravité qui peut être ramené vers le haut, la visibilité,…
    Un genre de bullit “king size”, avec un système de caisse modulaire et un poids raisonnable, un centre de gravité assez bas, ce serait à mon sens bien adapté à un usage de coursier (pour livrer des trucs plus encombrants/lourds que de la nourriture; genre colis).


  • modérateur

    Ma reflexion était aussi de vendre un produit adaptable genre “faites rentrer votre business sur une palette europe” et de donner un format qui parle à tout le monde et les gens donnent leurs souhaits.
    A noter que j’étais surtout orienté vers les commercants “peu ambulants”, pas vraiment les livreurs mais plutot les vendeur de boissons, nourriture etc, pas des gens qui font 50 ou 100km/j



  • Salut à tous !

    Je me lance également dans la réalisation d’un cargo ! J’ai une question sur mes cornières aciers. J’hésite sur le choix du métal ? L’acier ou l’aluminium ?
    Mes cornières viennent solidifier la structure du bac de mon cargo. La question que je me pose c’est de savoir si l’aluminium peut être une solution envisageable ? Je m’interroge notamment sur la soudure, est-ce que ça change quelque chose ?

    Merci à tous ! 🙂

    Gustave



  • @GMedault83 je pense qu’il faudrait que tu te renseignes sur les techniques de soudure et les caractéristiques des matériaux avant d’envisager la fabrication d’un vélo 😉 .
    L’aluminium est beaucoup plus compliqué a souder que l’acier (atmosphère protectrice argon obligatoire, MiG adapté ou TIG AC/DC), et les deux ne peuvent se souder ensemble.
    L’acier est plus accessible pour l’amateur, plus solide, son principal défaut étant son poids (et la rouille).

    Pour des renforts tu peux cependant envisager des barres d’aluminium boulonnées ou rivetées.
    Il existe aussi des vélos en alu boulonné (xyz) mais j’ai des doutes sur la durée en utilisation quotidienne.



  • Merci beaucoup pour ton retour ! Je vais plutôt m’orienter sur de l’acier finalement ! 😌


Log in to reply