VTT tout suspendu acier



  • Salut !

    Depuis un moment ça me trotte dans la tête de fabriquer mon propre tout suspendu, en acier.
    J’ai fait quelques recherches, mais je suis perdu sur les solutions techniques à adopter. D’après plusieurs sites expliquant les différents types de suspensions, le top est d’avoir un point de pivot virtuel décalé pour limiter le pompage, pourtant il reste des VTT haut de gamme avec une suspension “simple”. Quels sont vos avis sur les différents systèmes ?
    https://www.probikeshop.fr/static/vtt-comprendre-cinematiques-suspensions-vtt.html

    Je vise une pratique rando, avec éventuellement un brin de freeride/descente légère (en gros, faire mumuse dans les bois et chemins, et ne pas avoir peur d’attaquer de belles descentes), en cherchant du confort et un pompage pas trop prononcé.

    J’aimerais rester sur un fonctionnement simple, une géométrie classique et épurée (plus simple à fabriquer), un peu comme celui-ci.
    text alternatif
    Avec peut-être un mix 29" AV et 27,5" AR, pour le confort et une certaine réactivité.

    Je pense que les propriétés de l’acier devraient permettre de régler les suspensions un peu plus ferme pour gagner en efficacité, et des tubes pas trop épais pour limiter la prise de poids face à un alu.

    Merci pour vos conseils et retours 😉



  • Salut,
    Si tu aime la lecture, Endurotribe avait sorti des guides explicatifs pour les suspensions qui sont franchement bien fait !
    http://www.endurotribe.com/tag/didactique-suspension/
    http://www.endurotribe.com/categorie/matos/didactique/

    Si tu veux t’amuser tu peux acheter ce logiciel pour 25 USD :
    https://www.bikechecker.com/buy.php
    Ca permet de bien bien comprendre la fonctionnalité d’une suspension et l’influence de certains paramètres

    Pour commencer dans le tout suspendu, je pense également qu’il faille simplifier la suspension et partir sur un monopivot. Ça implique généralement une course d’amortisseur plus longue pour avoir la progressivité. C’est une cinématique
    Concernant le poids, je pense qu’il faut mieux avoir un cadre lourd mais rigide qu’un chewing-gum léger!

    Je pense également partir sur un tout suspendu dans quelques temps !



  • Salut

    merci pour ta réponse et ces liens 😉 ! Je garde le logiciel dans un coin, ça pourrait me servir pour d’autres projets également.

    Je pense que pour le 1er je m’inspirerai largement de modèles existants, tout en l’adaptant à ma morphologie et aux solutions techniques à ma disposition.

    Bon après c’est plus pour le fun, l’originalité et un peu le défi, je suis pas un vététise chevronné donc si la suspension n’est pas optimisée au top c’est pas un drame non plus 😁 .

    Pour le poids je suis d’accord, vaut mieux rajouter 500g sur le cadre et avoir un vélo efficace, c’est pas quelques centaines de grammes qui vont transformer le vélo en tracteur.



  • Salut @Celika ,
    Ouiiiii un autre tout suspendu!

    Pour te faire un retour d’expérience sur la fabrication d’un tout suspendu acier, j’avais privilégié un mono pivot pour la simplicité de conception et fabrication. J’avais juste ajouté une biellette afin d’avoir une suspension légèrement progressive. Comme je ne suis pas expert dans la cinématique de suspension, je m’étais beaucoup inspiré du shan n°5.
    L’exemple du starling que tu montres présente une cinématique de suspension pas top selon moi car relativement dégressive.

    Certains sur le forum ont crée des vtt avec pivots virtuel à la suite de pas mal d’étude pour une utilisation très typé “descente” donc c’est bien faisable mais il faut les moyens d’usinage qui vont avec.

    Tout dépend donc de tes moyens de prod et de ton savoir, si tu es relativement novice et peu outillé comme moi je ne peux que te conseiller un mono-pivot bien etudié simple/efficace

    Bon courage et n’hésite pas à me contacter si tu as des questions .



  • Salut et merci 😉 !

    Oui je pense qu’en pratique je vais recopier dans les grandes lignes une suspension existante et simple, les calculs théoriques c’est pas trop ma tasse de thé 😌 .

    La biellette c’est la pièce noire derrière l’amortisseur ?
    text alternatif

    Je n’ai pas vraiment de gros moyens d’usinages, un mini tour à métaux à finir de mettre en route, meuleuse, perceuse à colonne, et… des limes ! Il faudrait aussi un jig spécifique, ou au moins une adaptation d’un jig existant + un jig pour le bras AR.


Log in to reply