Réparation de portes bidons en carbones



  • Ma réparation de deux portes bidons en carbone : Un est fendu au niveau du cercle qui entoure le bidon, l’autre aussi mais avec en plus la butée inférieur qui retient le bidon cassée (zones en bleu) :
    1_1537345841032_UnikCreationPorteBidonGTRE_2.jpg 0_1537345841032_UnikCreationPorteBidonGTRE_1.jpg



  • Je commence par réparer les cercles.
    L’objectif est de stratifier du carbone de chaque cotés des fissures.
    Je veux stratifier sous vide car le résultat sur la qualité est nettement supérieur à une stratification à l’air libre sans compression des fibres et de la résine.
    Pour cela il faut que je retrouve de la rigidité sur le cercle pour qu’il reste bien aligné quand je le mettrais sous vide.
    Je commence dons par coller bord à bord les fissures avec de la colle époxy (attention de la colle et non pas de la résine !) : Photos
    Une fois la colle polymérisée je ponce à sec au P180 pour retirer les aspérités de la colle.

    0_1538027792560_UnikCreationPorteBidonGTRE_3.jpg



  • La stratification sous vide :
    Sur la fissure poncé au P180 et dégraissée à l’acétone :
    J’applique de la résine époxy au pinceau de chaque coté.
    Ensuite je mets 2 couches de carbone sergé 2/2 à l’intérieur et une couche à l’extérieur.
    A chaque fois je tapote mon tissu en imbibant avec de la résine. J’ai découpé des carrés de fibre qui dépassent largement sur les cotés.
    Je pose directement du tissu d’arrachage qui vient recouvrir tout le carbone de chaque cotés.
    Je pose ensuite du film séparateur P3 (P3 c’est la taille des trous : P3 pour le vide et P1 pour de l’infusion) micro perforé qui va permettre une répartition homogène de la résine et aussi d’évacuer l’excédent.
    Je pose par dessus du feutre de drainage qui va absorber l’excédent de résine s’évacuant par les trous du film micro perforé. Sur la photo c’est ce qui est blanc, et on voit des petites taches rondes : c’est l’excédent de résine.
    J’enveloppe tout mon système par du film de mise sous vide (plastique étanche) et je créé une étanchéité tout autour avec du mastic d’étanchéité (en marron sur la photo).
    Je laisse sous vide toute la nuit.

    0_1538028689914_UnikCreationPorteBidonGTRE_4.jpg



  • Une fois la résine polymérisée (désolé je n’ai pas de photos) j’ai une plaque de carbone stratifiée tout autour des fissures. Je retire tous les substrats qui ont servis à le mise sous vide. Quand on retire le tissu d’arrachage, le carbone à une texture rugueuse et structurée en petits carrés, c’est fait exprès : cela optimise l’adhérence d’une stratification ultérieure ou d’un vernis. J’enlève l’excédent de carbone avec une dremel puis je ponce au P180 pour obtenir les contours originels du porte bidon.



  • Je m’attaque au porte bidon ou il manque toute la butée inférieure (cf photos ci-dessus).

    Le principe de base de la stratification est qu’il faut un support rigide pour venir y déposer les fibres avec de la résine. Soit ce support est la pièce à réparer (cas ou on rajoute du carbone sur une pièce pour la renforcer, la réparer, …), c’est ce que j’ai réalisé pour la première étape de ma réparation. Soit on veut créer une pièce et la pas le choix : il faut un moule.

    Pour refaire le bec inférieur du porte bidon et recréer le plat avec l’arrondi je me suis servi d’un bac de glace (style carte d’or, …) en plastique. Derrière j’y ai fixé une tôle facilement ajustable pour régler l’angle et apporter de la rigidité. La tôle est vissée derrière le plastique. Le tout est fixée sur un support en bois.

    J’ai fixé le porte bidon à la bonne hauteur sur mon moule et j’ai procédé comme lors de la première étape : j’ai stratifié 2 couches de sergé à l’intérieur et 2 couches à l’extérieur.
    J’ai mis le tout sous vide.
    0_1538115650876_UnikCreationPorteBidonGTRE_8.jpg
    0_1538115669956_UnikCreationPorteBidonGTRE_81.jpg



  • Merci pour tout les détails, la fibre a l’air très sympa à utiliser.
    Pourquoi pas m’y mettre un jour 🙂



  • Attention c’est sympas mais c’est quand même pas si facile d’approche : surtout au début on est perdu dans la jungle des produits et des différentes techniques !

    Une fois la résine polymérisée j’enlève tous les produits qui ont servis à la mise sous vide.
    J’arase le carbone à la dremel puis au papier de verre P180 pour la finition.

    Je nettoie le tout à l’acétone et je passe une couche de résine époxy comme couche de finisson.

    Voici les photos des porte bidons réparés. La prochaine fois je ferais plus de photos des étapes intermédiaires, quand j’ai fait ce projet je n’avait pas prévu de revenir poster sur vélo artisanal.
    Donc à la prochaine !
    0_1538382479166_UnikCreationPorteBidonGTRE_10.jpg
    0_1538382492804_UnikCreationPorteBidonGTRE_11.jpg


 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.