Le JIG de TonTon



  • Et aussi une autre question : pour ton tube de direction, est ce que tu aleses ton tube avant de le monter dans le jig, de manière à ce qu’il tombe bien dans tes supports ?



  • @Vib:

    Concernant l’angle du ST, tu as quelque chose pour le controler ?

    J’ai un rapporteur d’angle 200x400mm et un inclinomètre de chez Micron France
    @Vib:

    comment tu ajustes le centre de tes tubes selon la longueur de ton BB?
    Car la la douille de support de BB ne semble pas pouvoir bouger pour la partie entre le BB et le jIG?

    Le support de boite est fixe oui. Pour le moment je me limite à du 68mm. Si je dois passer sur un autre type de boite je le modifierai le support de boite et rajouterai des cales ensuite comme c’est fait sur le Anvil.
    @christo:

    Je ne comprends pas bien l’articulation du tube de selle : tu ne peux pas avoir un angle de selle inférieur à l’angle de direction ? En effet, on dirait que le profilé qui supporte le cone de tube de selle vient buter contre le profilé qui supporte le post de boitier.

    Tu as bien compris. Enfaite j’ai regardé un peu toute les specs que je pouvais trouver (géo standards) et j’avais toujours un angle de selle supérieur ou égale à l’angle de direction, d’où cette configuration.
    Après, dans le cas où l’inverse se présente, je peux retourner l’ensemble pour le faire fonctionner dans l’autre sens.
    @christo:

    pour ton tube de direction, est ce que tu aleses ton tube avant de le monter dans le jig, de manière à ce qu’il tombe bien dans tes supports ?

    Je les ai fait à partir des tubes bruts de douille Colombus que j’avais sous la main chez Cyfac, qui étaient en 29.7mm et 33.8mm de diamètre interne.
    J’espère ne pas avoir à les aléser avant soudage. À tester.
    Je voulais pas de cone pour être sûr du réglage de la hauteur de douille.
    @christo:

    Sinon, je vois que tu as un compresseur de 50 litres. Tu peux dire si c’est assez pour ce qu’on fit (soufflette, meuleuse)

    Si j’avais pu j’aurais pris plus gros, mais c’est que j’ai pas énormément de place.
    Pour la souflette c’est largement suffisant. En perçeuse ça fait l’affaire aussi.
    Pour les meuleuse et disqueuse ça passe pour de la tôle fine et du tube vélo, mais c’est un peu juste quand on veut tirer longtemps. En tout cas pour de la grosse plaque ou tube d’acier (à partir de 3 mm), genre mon support, j’étais obligé de m’en prendre à plusieurs fois le temps que le compresseur recharge.

    Je mettrai des photos du support plus tard.



  • J’ai un rapporteur d’angle 200x400mm et un inclinomètre de chez Micron France

    ce que tu pourrais faire, et qui serait plus précis et plus facile à utiliser qu’un rapporteur, c’est simplement calculer la position axiale du haut de ton support de tds sur la transversale haute de ton jig, de la même facon que tu positionnes ton boitier sur la transversale basse. En faisant ça, tu peux indexer ton jig avec des réglets collés, et ne plus avoir besoin de sortir d’autres moyens de mesure.



  • J’envisage effectivement d’utiliser la trigo pour vérifier l’angle, c’est plus précis qu’une mesure d’angle, surtout que l’angle de réglage est relativement faible.
    Et coller des réglets également, mais plus tard 😉 Faut déjà que je l’essaye tel qu’il est

    Après l’inclinomètre c’est plus pour vérifier les angles réels une fois les tubes positionnés dans le JIG et être sûr que la géométrie est bonne


  • modérateur

    bon on attend la présentation de le géométrie, choix des tubes etc maintenant que tu nous as mis l’eau à la bouche 🙂



  • Sympa ce Jig, ça a l’air “léger”, dans le sens pas trop massif.

    Je suis revenu de stage avec des cônes pour tube de direction et tube de selle, ainsi qu’un support de boiter et un axe. 2 cônes possèdent un perçage et un embout pour fixer un tuyau d’apport de gaz d’inertage dans le cadre. Idem pour le support boiter, qui est adaptable en 68 et 73 moyennant des bagues.

    Me reste à faire la structure en profilés alu. J’hésite à reproduire fidèlement celui sur lequel j’ai travaillé, qui était fort massif, mais costaud. Puis en reproduisant celui là fidèlement, je sais que j’ai un truc aligné et qui fonctionne bien (indexation angle de tube de selle et direction,…).
    Pour le support rotatif, celui sur lequel j’ai bossé était fixé à un pied utilisé pour fixer des moteurs je crois. Je vais demander la référence 😉

    On peut te demander le budget consacré aux profilés et pièces de fixation (équerres, vis, blocages,…)?

    Merci,
    Phil


  • modérateur

    @masterpiou:

    Sympa ce Jig, ça a l’air “léger”, dans le sens pas trop massif.

    Je suis revenu de stage avec des cônes pour tube de direction et tube de selle, ainsi qu’un support de boiter et un axe. 2 cônes possèdent un perçage et un embout pour fixer un tuyau d’apport de gaz d’inertage dans le cadre. Idem pour le support boiter, qui est adaptable en 68 et 73 moyennant des bagues.

    Me reste à faire la structure en profilés alu. J’hésite à reproduire fidèlement celui sur lequel j’ai travaillé, qui était fort massif, mais costaud. Puis en reproduisant celui là fidèlement, je sais que j’ai un truc aligné et qui fonctionne bien (indexation angle de tube de selle et direction,…).
    Pour le support rotatif, celui sur lequel j’ai bossé était fixé à un pied utilisé pour fixer des moteurs je crois. Je vais demander la référence 😉

    On peut te demander le budget consacré aux profilés et pièces de fixation (équerres, vis, blocages,…)?

    Merci,
    Phil

    http://www.veloartisanal.fr/viewtopic.php?f=20&t=26&p=280&hilit=moteur#p280

    tu as la ref ici, je lui ai déjà demandé 🙂
    Pour les profilés, si tu dois tout acheter, le plus économique semble etre www.motedis.fr



  • Oui désolé, je viens de le voir dans ton post.
    Pour les profilés, je vais demander un devis ici quand je saurai ce qu’il me faut. C’est en Belgique, donc peut être pas de frais de port 😉
    http://product.item24.be



  • Que ce soit Motedis (qui est la boite que j’ai utilisé) ou un autre fournisseur, je pense qu’il est important de choisir un vendeur qui fasse les coupes à la demande. En effet, en particulier pour les sections un peu importantes, il est souvent très difficile de faire des coupes bien à l’équerre et bien régulières. Ainsi je conseille vraiment de dessiner ses pièces et ensuite de commander exactement ce qu’il faut, ça garantira une bonne finition et beaucoup moins de travail. Notez que Motedis (et certainement d’autres) ne prenne pas plus d’argent pour ça : on choisit la longueur du brut (1m, 2m, 3m…) et on demande les longueurs à découper.



  • Oui c’est bien ce que je comptais faire, je ne suis pas du tout équipé pour découper des sections de profilés!



  • @masterpiou:

    On peut te demander le budget consacré aux profilés et pièces de fixation (équerres, vis, blocages,…)?

    Avec du Norcan est avec les équerres et molettes d’autres fournisseurs il faut compter 650€ environ. (sans les usinages des pièces en acier!)

    Norcan coupe à la demande, et sont super réactifs même pour des particuliers. J’ai été livré moins d’une semaine après ma demande de devis.


  • modérateur

    Je ne pense pas que ce soit les moins chers…
    Après tu paies sans doute la qualité et la rapidité…
    De mémoire je m’en etais tiré pour moins de 200€ sachant que javais pas pris les profilés les moins chers…
    Après il faut aussi avoir de quoi usiner les pièces (ou les acheter)…
    Dans la rubrique des bonnes adresses on part des fournisseurs de profilés plutôt bon marché



  • A mon avis, ce n’est pas la peine d’aller chercher des profilés haut de gamme pour faire un jig, car de toute façon il y a peu de chances qu’il soit parfaitement droit après assemblage. En particulier quand il s’agit d’un jig bâti sur une poutre. Je ne pense pas qu’on puisse atteindre les performances d’un Sputnik ou d’un Anvil avec des profilés. Il faut juste que le jig soit suffisamment précis pour pointer le triangle avant de manière correcte, de toute façon il doit ensuite passer sur le marbre avant de souder/braser en dehors du jig. Pour l’arriere, il faut que le jig permette de vérifier que les bases sont bien de la même longueur, et ça ce n’est pas la qualité des profilés qui l’autorise, c’est la qualité du montage et la réduction des jeux.



  • J’ai mes cônes et ma fixation de boitier (100mm, puis 68 et 73 avec des bagues adaptatrices). Par contre, j’hésite encore pour la conception du châssis en profilés.
    Celui sur lequel j’ai bossé chez oTm était massif, mais costaud et il ne bronchait pas. De plus, j’ai la liste complète des pièces, profilés et longueurs qu’il me faut, ainsi que l’assistance au montage, ce qui facilite un peu le boulot.


Log in to reply