Soudo-brasure : metal d'apport et décapant



  • Bonjour à tous

    Je pars sur une solution de brasure sans manchon. Je fais un peu mon fainéant en posant directement les questions sans creuser plus que ça sur le net. Si j’ai bien compris on parle donc de braser au bronze.

    • Dans ces cas là, reste-t-il des brasures qu’il est préférable de faire à l’argent ? (j’ai bien vu l’exemple du pro qui utilise le TIG, argent et bronze mais je vais rester humble !)
    • Quelle différence entre le matériel Ceeway et ce que je pourrai trouver en quincaillerie pro (décapant et baquette) ?
    • Chez Ceeway, quelle référence recommandez-vous et avec quel diamètre ?

    Alex

    PS : oui je sais, vu le niveau des questions il y a de quoi s’inquiéter 😲 , mais j’y arriverai !



  • C’est un peu propre à chacun…et ce qui est disponible surtout. J’ai toujours pris des produits cycle design chez Ceeway pour la facilité, mais je n’ai jamais vraiment cherché l’équivalent en France. Je pense que les baguettes doivent se trouver chez castolin.

    De mon côté soudobrasure bronze ( Sif 101)pour les jonctions acier/acier, argent 45% ( je crois)pour les brazes ons, ça limite la chauffe dans les zones pas épaisses. Avec des flux dediés cycle design en pâte que je dilue a l’eau.

    Je rajouterai de faire un tour sur la chaîne youtube de Paul Brodie si c’est pas fait. Il explique beaucoup de choses basique avec une facilité déconcertante.



  • @flav-ccw merci.



  • @flav-ccw j’ai commencé à regarder les vidéos de Brodie… très pédagogue le mr 👍.



  • Bonjour

    J’ai regardé une de ces vidéos, “how to fillet braze”, pas mal du tout !
    Dans sa vidéo, il commence par pointer, puis braser les tubes ensemble. A ce moment-là, il explique comment charger les soudures pour qu’elles soient plus esthétiques (mers la seizième minute). Sauf que moi, je ne trouve pas la première brasure inesthétique, par contre c’est beaucoup plus simple.
    D’où mes questions :

    • la recharge a-t-elle un intérêt mécanique ?
    • en rechargeant, on rechauffe, donc n’augmente-t-on pas le risque de déformations ?
      Merci pour vos réponses


  • La je me risque à répondre, on verra s j’ai bien compris 😊 .

    La premier brasure à l’argent sert à s’assurer qu’il y ait du métal d’apport qui passe sous le tube par capillarité mais en terme de solidité ça ne doit pas être top car la résistance de la brasuer à l’argent est assez mauvaise.

    Sans manchon il faut pas mal de métal d’apport pour assurer la solidité de la soudure d’ou les cordons bien épais que tout l monde fait.

    Plus que la déformation, la question que je me pose est plutôt de savoir si le métal d’apport à l’argent “reste” quand on chauffe pour braser au bronze car la température de fusion est plus haute.



  • OK, merci pour ce premier retour

    ET du coup, si on fait la brasure au bronze ? C’est pareil, il faut renforcer ?



  • C’est presque ça… pour faire un filet interne ,il utilise des baguettes nickel-silver, qui étrangement ne contiennent pas d’argent. Le point de fusion est proche de celui des baguettes laitons “classiques” donc plus élevé que les baguettes argent mais une fois a température c’est plus fluide et ça permet d’assurer une penetration du métal d’apport et donc de créer un filet interne, et comme on dit c’est le nerf de la guerre le filet interne. La même chose est faisable avec du laiton classique…

    Pour mettre en application,faites des grugeages, pointer, chauffer bien avec le dard de la flamme l’intersection des deux tubes , en chauffant les pointages ceux ci vont s’écouler vers l’intérieur, une fois uniforme on peux laisser tiédir comme ca. Ensuite filet externe.
    Pour comparer faites en un sans “passe interne” et couper les grugeages en deux…
    Parfois il y’a des surprises.
    J’espère que c’est pas trop pénible et compréhensible de me lire, amusez vous bien👨‍🏭



  • @flav-ccw ce n’est pas pénible du tout. Continue 👍 👍 👍 👍 , j’apprends.



  • @flav-ccw a dit dans Soudo-brasure : metal d'apport et décapant :

    C’est presque ça… pour faire un filet interne ,il utilise des baguettes nickel-silver, qui étrangement ne contiennent pas d’argent. Le point de fusion est proche de celui des baguettes laitons “classiques” donc plus élevé que les baguettes argent mais une fois a température c’est plus fluide et ça permet d’assurer une penetration du métal d’apport et donc de créer un filet interne, et comme on dit c’est le nerf de la guerre le filet interne. La même chose est faisable avec du laiton classique…

    Pour mettre en application,faites des grugeages, pointer, chauffer bien avec le dard de la flamme l’intersection des deux tubes , en chauffant les pointages ceux ci vont s’écouler vers l’intérieur, une fois uniforme on peux laisser tiédir comme ca. Ensuite filet externe.
    Pour comparer faites en un sans “passe interne” et couper les grugeages en deux…
    Parfois il y’a des surprises.
    J’espère que c’est pas trop pénible et compréhensible de me lire, amusez vous bien👨‍🏭

    Merci,

    Ce n’est pas trop pénible, mais pas sûr d’avoir compris. Du coup, je pose ma question différemment, on pourrait soudo-braser un cadre avec une baguette nickel-silver (sans argent… ??), et s’arrêter là sans filet externe?



  • J’ai des exemples de Peugeot en Columbus des années 90 sans raccord qui n’ont pas de filet externe.Mais je ne prendrais pas le risque personnellement.
    Et on peux faire un filet nickel silver, il faudrait plonger dans les propriétés des matériaux et faire des essais.


Log in to reply