Salut à tous !!



  • Salut à tous,

    je me présente Pierre, 23ans passionné par le vélo depuis quelques années! Je viens du forum PignonFixe que j’ai découvert en 2009!

    Me voilà sur véloartisanal car l’idée de faire des vélos me trotte depuis un moment et je découvre petit à petit quel chemin prendre pour y parvenir. Je suis inscrit à une formation de soudeur pour acquérir les bases de la maitrise des outils, et je souhaiterais rapidement m’orienter vers le vélo! Je viens ici pour apprendre plein de choses, et peut être rencontré des artisans amateur ou pro?

    Bonne journée à tous


  • modérateur

    Bienvenue 😉

    Tu es dans quel coin ?
    En quoi consiste ta formation exactement?



  • Je suis de dijon!

    Concernant la formation, on y apprend les bases de la brasure/soudure à l’arc au tig. C’est une formation AFPA qui commence dans quelques mois, mais j’aimerais faire des stages d’ici la…


  • modérateur



  • Oui !! J’ai un ami qui l’a faite et qui m’a parlé un peu des différents modules… Mais si on suit le programme sur le site, on y voit pas de brasure.

    Tu penses que c’est pas terrible comme base ?


  • modérateur

    D’un point de vue général toute formation est bonne à prendre, surtout lorsqu’on part de 0,comme c’était le cas pour moi. Tu vas avoir de solides bases en soudage qui te serviront pour faire plus que des cadres de vélo ce qui n’est pas plus mal car seuls une poignée d’artisans arrivent à en vivre en France donc c’est toujours mieux d’avoir quelques cordes à son arc.

    Je pense que le plus important c’est de maîtriser l’aspect de la chaleur, de la propagation du métal d’apport par capillarité etc. Une fois que tu as ces bases, tu achètes un chalumeau, des chutes de tube et tu brases.
    Maintenant je fais plutôt mes cadres au TIG car je brase très mal. Mes soudures TIG sont loin d’être parfaites mais pas forcément pire que d’autres qui osent vendre leur cadre 😉
    L’avantage de la soudure, c’est que généralement si tu pratiques régulièrement, les résultats sont là, il faut juste être appliqué que ce soit dans la préparation et lors du soudage



  • Merci pour ta réponse !!

    Cela me conforte à l’idée de commencer par une formation ou cap pour connaître les bases du métier de chaudronnier/soudeur. Pour ce qui est du chalumeau, le plus dur serait de me trouver un local ou le loyer est peu cher, car je suis en appart sans grenier ni cave.

    Sais tu où je pourrais faire un stage d’observation qui serait bénéfique pour mon cv? J’ai déjà contacté cycles la fraise, mais il prend des stagiaires à la semaine et les stages sont payants. Donc autant avoir la maîtrise des outils


  • modérateur

    Attention, ce qui suit n’engage que moi, c’est mon point de vue, pas une vérité générale 😉
    (je sais qu’un membre va se reconnaitre cette analyse, c’est en partie la sienne))

    Le problème en France, c’est qu’on a du mal a partager le savoir-faire car on a souvent peur de la concurrence. C’est facilement compréhensible: tu acceuilles un staiaire, tu lui apprends en quelques semaines la théorie que tu as mis des semaines, mois voire année à acquérir puis le stagiaire part, monte son commerce et te fait de la concurrence.
    le marché francais étant relativement petit, pas convaincu qu’il y ait de la place pour tout le monde 😉

    Aux USA, tu vas sur un forum comme velocipedsalon, tout le monde partage, et surtout les pros. Ils sont présents en masse sur le forum et ne sont pas avares de conseils. Car pour eux, ils ont une telle avance que meme en t’aidant, tu auras du mal a les concurrencer à court et moyen terme.

    C’est comme ca que je vois les choses, je peux me mettre le doigt dans l’oeil.
    bref tout ca pour dire qu’en europe, la tendance c’est plutot de payer une formation, plutot que d’être pris en tant que stagiaire.

    Apres, la situation n’est pas figée et libre à toi de faire bouger les choses: deja ca ne coute rien d’envoyer des CV, de rencontrer les gens (je pense qu’il faut privilégier le contact humain, ce sont des artisans, ils preferent voir quelqu’un de passionné plutot que recevoir un CV sans ame) et ensuite tu peux aussi essayer d’apporter quelque chose, par exemple développer un produit, une idée, ou une pratique que l’artisan n’a pas (un cadre soudé au TIG ? un semi rigide alors qu’il ne fait que des rigide ? un outil d’étude de posture ?), bref quelques arguments de ton coté pour faire pencher la balance en ta faveur et qui va montrer que tu ne vas pas seulement lui prendre son savoir faire, mais aussi l’aider à se développer

    Encore une fois, ces propos n’engagent que moi, je vis peut etre aux pays des bisounours



  • Ta réponse est plutôt logique et je comprends bien qu’il est difficile de trouver un stage en France, surtout en tant qu’apprenti…

    Il faut que je bosse à fond mon anglais, car je n’ai pas le niveau de compréhension pour comprendre tous les conseils que je pourrais trouver sur des sites américains.

    Si je veux me faire un stage payant, j’ai entendu parler d’otm au Danemark, mais les stages durent 6jours et et débutent à 1500€. C’est plutôt court et cher, mais avec de bonnes bases on doit y apprendre beaucoup de chose! On m’a aussi parlé de Cyfac…

    Merci pour toutes ces infos !!



  • Je le redis ici, mon ami Andreas Behrens de Lafraise Cycles propose désormais des stages sur une semaine Roubaix pour la construction d’un cadre.

    Je ne peux que le recommander!



  • Salut,

    désolé du HS.

    pour répondre à la remarque de Vib:

    à l’autre extrémité du spectre, on vois aussi des personnes, certainement très motivées, mais qui n’ont jamais tenu un outil entre les mains et qui pense pouvoir en quelcques minutes d’ “apprentissage” produire un boulot équivalent à celui d’une personne de métier…

    on vit à l’heure des spots vidéeos youtube hyper attractif où tout à l’air facile (vous vous souvenez de la vidéo de soulcraft? ). Du coup, les gens se dissent “c’est cool, moi aussi je peux faire ça! je vois pas pourquoi ça coute aussi cher!”.

    Je ne crois donc pas qu’en Francce on ai du mal à partager son savoir. AU contraire, l’apprentissage est bien ancré dans notre système éducatif…Pour le cas particulier du cycle, je pense plutôt que c’est un problème de marché. Se payer un vélo à 4000 euros n’est pas donné à tout le monde (cadre sur mesure + composants haut de gamme)…

    Le prix d’un stage peut sembler cher si on compare ça à un vélo de chez décath, mais si on compare cela à tout l’outillage et le temps qu’il faut investir lorsqu’on est seul, c’est franchement un bon plan.

    A+.

    pour ta remarque sur les US, ce que j’ai du mal à comprendre c’est pourquoi les pros ricains passent autant de temps sur les forums alors que je n’ai pas l’impression qu’ils forment “en vrais” (je pense à Sachs notamment)…

    @Vib:

    Attention, ce qui suit n’engage que moi, c’est mon point de vue, pas une vérité générale 😉
    (je sais qu’un membre va se reconnaitre cette analyse, c’est en partie la sienne))

    Le problème en France, c’est qu’on a du mal a partager le savoir-faire car on a souvent peur de la concurrence. C’est facilement compréhensible: tu acceuilles un staiaire, tu lui apprends en quelques semaines la théorie que tu as mis des semaines, mois voire année à acquérir puis le stagiaire part, monte son commerce et te fait de la concurrence.
    le marché francais étant relativement petit, pas convaincu qu’il y ait de la place pour tout le monde 😉

    Aux USA, tu vas sur un forum comme velocipedsalon, tout le monde partage, et surtout les pros. Ils sont présents en masse sur le forum et ne sont pas avares de conseils. Car pour eux, ils ont une telle avance que meme en t’aidant, tu auras du mal a les concurrencer à court et moyen terme.

    C’est comme ca que je vois les choses, je peux me mettre le doigt dans l’oeil.
    bref tout ca pour dire qu’en europe, la tendance c’est plutot de payer une formation, plutot que d’être pris en tant que stagiaire.

    Apres, la situation n’est pas figée et libre à toi de faire bouger les choses: deja ca ne coute rien d’envoyer des CV, de rencontrer les gens (je pense qu’il faut privilégier le contact humain, ce sont des artisans, ils preferent voir quelqu’un de passionné plutot que recevoir un CV sans ame) et ensuite tu peux aussi essayer d’apporter quelque chose, par exemple développer un produit, une idée, ou une pratique que l’artisan n’a pas (un cadre soudé au TIG ? un semi rigide alors qu’il ne fait que des rigide ? un outil d’étude de posture ?), bref quelques arguments de ton coté pour faire pencher la balance en ta faveur et qui va montrer que tu ne vas pas seulement lui prendre son savoir faire, mais aussi l’aider à se développer

    Encore une fois, ces propos n’engagent que moi, je vis peut etre aux pays des bisounours



  • Un stage c’est bien pour faire un vélo mais ça ne permet pas d’apprendre à en refaire un chez soi tout seul. Pour ça il faut beaucoup plus de temps et de moyens, il faut comprendre chaque étape et développer ses propres outils. La question à se poser c’est combien de cadres on veut faire (parce que si c’est pour en faire 1 seul c’est en effet moins cher d’aller faire un stage), est ce que c’est un hobby ou un métier (et là on ne parle plus de la même chose en investissement en temps)….
    L’apprentissage ce serait génial mais les cadreurs n’ont pas les moyens. La reprise d’activité est peut-être une meilleure solution
    Quand aux américains qui publient c’est tout simplement du marketing, chose que les français ne savent pas faire. Un Sachs ou un autre savent qu’ils ont une expérience qu’un nouveau mettra des années à acquérir, et en partageant sur les forums ils montrent qu’ils maîtrisent à fond. C’est de la pub déguisée mais utile 😄
    Ce que je trouve dommage chez nous c’est que les pros ne partagent pas leur savoir faire (et j’aurai du mal à croire que c’est par manque de temps)



  • Avant d’aller faire des stages ils faut que je me forme quand même un peu et que je bricole de mon côté car le but n’est pas de faire juste 1 vélo, mais de pouvoir en re faire plusieurs chez moi 😄

    J’ai discuté avec andrea de cycle laFraise, il a un sacré cv !!


Log in to reply