Visite D'usines


  • modérateur

    Salut à tous,

    J’ai la chance de pouvoir visiter régulièrement des usines de production de cycles à Taïwan, c’est un peu comme de pouvoir visiter une chocolaterie quand on est enfant.
    Il y a des détails surprenant dans les chaines de production, j’ai bien mitraillé de photos à chaque passage, je me suis dit que ce serait bien de partager ça! Je vais donc poster une photo tous les jours (ou tous les 2 jours, je me connecte pas quotidiennement sur un ordinateur!)

    On commence par du cadre de BMX avec une belle peinture, je sais pas vous mais moi me dire que tous ces vélos vont faire le plaisir d’un rider quelque part sur terre me touche énormément.

    bmxredblk.jpg

    A+!
    Antoine



  • en effet chouette peinture! hate de voir la suite de tes photos!

    et en passant, je pense (je sais) qu’il y plein de très bonne chose à étudier du coté du bmx. C’est une des rares industries qui à continué à développer du velo acier (et exclusivement de l’acier!!!). Et vu le nombre de marque et le caractère grand bricoleur de la plupart des riders, y’a forcément de bonnes idées qui sont sortie de là.



  • L’acier dans le bmx c’est dans le BMX de street quasi exclusivement et ce n’est pas toujours du bel acier…
    Dans le box race, discipline plus pointue techniquement, on est désormais quasi exclusivement sur de l’ALU et un peu de carbone. Seules 2 ou 3 marques US telles que Supercross proposent encore un ou deux modèles en 4130 😉


  • modérateur

    Content que ça vous plaise!

    Alors pour le deuxième jours je vous gâte avec… des braseuses de butées de cables en… Aluminum ! C’est assez rare à voir, une vraie danse, elles sont deux et le temps de chauffe est très précis. Le rythme est très important. Ceux qui ont déjà fait des cadres en alu au TIG le savent: quand on soude l’alu dissipe avec une rapidité déconcertante la chaleur. C’est donc super délicat mais mesdames excellent dans cet art!

    On voit bien le flux dans des petites tasses à thé posé sur la table, les pinces rapides pour pousser et maintenir les butées en place, les lunettes de soleil et le bac d’eau pour refroidir la pièce une fois brasée.



  • @jpferreira:

    L’acier dans le bmx c’est dans le BMX de street quasi exclusivement et ce n’est pas toujours du bel acier…
    Dans le box race, discipline plus pointue techniquement, on est désormais quasi exclusivement sur de l’ALU et un peu de carbone. Seules 2 ou 3 marques US telles que Supercross proposent encore un ou deux modèles en 4130 😉

    oui, je parlais bien sur du Bmx freestyle. l’alu a été essayé par une ou 2 marque en freestyle, mais ça a été vite abandonné…
    la race, plus pointu techniquement, je dirais oui et non. disons qu’il y a ce coté professionnelle qui fait avancer les choses de manière carré. mais un peu de loufoquerie ne fait jamais de mal. Après, quand on regarde un peu, un bmx de park fait le meme poids qu’un velo de race, et quand on voit ce que ça encaisse, il est certain que les mec du freestyle on largement rattrapé le retard qu’ils pouvaient avoir sur les racers. (et un velo de park reste moins cher qu’un velo de race de meme catégorie)
    et spécialement pour des mec qui “bricole” dans notre genre, des ptites astuces de ferrailleur sont plus utiles que le déballage de technologie qu’on peut voir dans toutes les autres disciplines (pas seulement bmx)

    un simple exemple: le boitier de pédalier. grand dieu, pourquoi toute les disciplines s’embètent à vouloir monter des pédaliers sur filetage ou sur des douille plastique ou je ne sais quoi d’autre? le bmxer, tout écervelé qu’il est, vire tout ça, fait un bête alésage, prend son maillet est balance tout connement un roulement dans sont cadre. quoi de plus simple? l’industrialisation pour des milions de pièces n’as franchement pas
    que des bon cotés (encore une fois, surtout pour nous, bricoleur)

    après je ne dit pas que les bmxer (freestyle) ont tout inventé et tout révolutionné. y’a un paquet de belle bêtises dans le lot, mais je dit simplement que ca mérite d’être regardé de plus près



  • en effet, la brasure alu, ça doit être un sacré sport!!!


  • modérateur

    @Veg-d:

    un simple exemple: le boitier de pédalier. grand dieu, pourquoi toute les disciplines s’embètent à vouloir monter des pédaliers sur filetage ou sur des douille plastique ou je ne sais quoi d’autre? le bmxer, tout écervelé qu’il est, vire tout ça, fait un bête alésage, prend son maillet est balance tout connement un roulement dans sont cadre. quoi de plus simple? l’industrialisation pour des milions de pièces n’as franchement pas
    que des bon cotés (encore une fois, surtout pour nous, bricoleur)

    ❤ je pense exactement la même chose - ça fait du bien de lire ca de la plume de quelqu’un d’autre ! ❤

    Pour aujourd’hui je vous présente une visseuse de moyeu - elle visse les boulons sur les axes des moyeux. Toute-La-Journée- 😐

    Le prochain qui se plaint d’avoir passé une mauvaise journée, montrez lui cette photo! 😈



  • cool toutes ces photos ! merci


  • modérateur

    Pour dimanche un peu d’abstrait, une photo des tiges qui portent les cadres lorsqu’ils passent dans la cabine de peinture.
    Si vous avez un cadre made in Taiwan il y a une chance sur deux que votre cadre ait été accroché sur une de ces tiges, cette photo a étée prise chez le plus gros peintre de cadres de l’île.


  • modérateur

    tres sympa !
    putain les conditions de travail… aie !


  • modérateur

    Les conditions de travail à Taïwan ne sont pas si dures que ça, ce n’est pas comme certaines usines que j’ai pu voir en chine ou en thailande.
    Acheter du Taïwanais c’est un peu se garantir ce respect pour l’ouvrier! Mais c’est vrai que ça n’a rien à voir avec les normes européenes… Normes tellement contraignantes qu’elles sont pour moi un peu l’explication de l’immobilisme de nos industries. 😕

    Et brap du tandem! Je vous ai déjà dit que l’essentiel de la main ouvrière dans la finition de cadres est… féminine?



  • @Mudagoye:

    …et le bac d’eau pour refroidir la pièce une fois brasée.

    tu es sûr que c’est pour refroidir? c’est pas plutôt pour le nettoyage du flux?



  • @Veg-d:

    un simple exemple: le boitier de pédalier. grand dieu, pourquoi toute les disciplines s’embètent à vouloir monter des pédaliers sur filetage ou sur des douille plastique ou je ne sais quoi d’autre? le bmxer, tout écervelé qu’il est, vire tout ça, fait un bête alésage, prend son maillet est balance tout connement un roulement dans sont cadre. quoi de plus simple?

    c’est vrai! ça commence à arriver avec les normes pressfit et autres, mais c’est bizare que ça n’est pas été mis en place avant…(sauf dans les années 30 du côté de Levallois Perret…)


  • modérateur

    Mais justement le PF c’est encore pire je trouve car de ce que je comprends (de mon très faible niveau en mécanique), t’as une bague en plastique pour permettre de mettre un roulement. Donc absolument aucun intérêt par rapport à un roulement directement monté dans le BB si ce n’est vendre une pièce supplémentaire, qui peut rendre le vélo obsolète, le cycliste dépendant de la marque etc etc


  • modérateur

    Vu que ça parle de BDP, saviez vous que pour chaque standard (euro - PF - bushnell - mid…) il faut acheter des caches spécifiques pour ne pas que la peinture ne bouche les filets? (un bdp passe en moyenne deux fois à la filière: avant soudure et après soudure, ça serait bien d’éviter de le faire une 3 eme fois! 🤣 )
    Bon ça ne représente pas des couts très importants, mais c’est relou…

    Vivement qu’on ait les mêmes roulements sur le JDD, sur les moyeux et sur les bras oscillants !


  • modérateur

    Tant que je suis dans la peinture, voici une chaine de peinture dans une usine.
    Bon ce n’est pas l’usine la plus propre que j’ai pu visiter, et la photo est pas géniale puisque la vitre est sale et que j’ai fait la mise au point sur le résidu de colle. 😳
    Il y a un gros système d’aeration qui absorbe bien tous les restes de particules de peintures. (d’ou l’absence de masque)
    Le reste tombe à l’eau et l’eau est recyclée.
    la gestuelle est interessante, une main pour le pistolet, dans l’autre une griffe pour tourner les cadres.
    Juste un chiffre: il passe en moyenne 2000 cadres par jours dans cette usine.


  • modérateur

    Encore dans la peinture, les clients qui viennent se faire une petite série de cadre peuvent avoir accès à une palette de peinture grandeur nature, ce qui permet de se mettre d’accord une bonne fois pour toute sur la teinte. 😎



  • Génial les photos, c’est vraiment du beau boulot.
    Franchement la qualité Taiwan à pas l’air si mauvaise, d’autant plus qu’on a tous eu un vélo qui venait de labas et qui a tenu le coup. Je parle de ca en tant que BMX’er.

    Tu as une idée du prix moyen des cadres qui sortent de leurs usines ?


  • modérateur

    je suis curieux aussi, c’est quoi la série minimum et le prix unitaire pour cette serie minimum ?
    Uniquement de l’alu ou ils font du chromo aussi ?

    Pour le systeme d’aération, aussi efficace soit-il, je doute qu’il soit très sain de se passer de masque … 😉



  • @Vib:

    Pour le systeme d’aération, aussi efficace soit-il, je doute qu’il soit très sain de se passer de masque … 😉

    C’est sur que non, les poussieres en sortie de pistolet il les respire, tout ne peux pas etre aspiré.

    J’ai hate de voir leur gabarit de soudure et les techniques de soudure et grugeage qu’ils utilisent 😄