Vtt en bois et autres bouts de bâtons



  • Salut 😄

    Voici mon 26’ en bois fait maison , terminé au printemps de cette année ; testé sur les chemins locaux et les randos du coin , et validé sur la traversée du Tarn via le Pic De Nore .

    Beaucoup de temps de conception passé à accumuler tout ce qu’il y a sur le net , à étudier l’art de la géométrie auquel je ne connais pas grand chose (ça commence à venir) , faire les plans a l’échelle 1 ainsi que les détailles d’assemblages et emboitements .

    Pas ou peu de photos de la fabrication excepté cette image :

    Je fais mes tubes moi même ; pressfit pour le BdP , et roulement intégrés pour la direction .
    Je fais aussi les pattes moi même ; elles sont interchangeables , pour rouler en single ou en multi .

    Le cadre fait 2.3kg avec pattes et roulements ; 2kg nu !

    La géo est typée “enduro” avec beaucoup d’angle devant .

    Au niveau du dégagement pour le pneu ar , je peux monter du 2.4 , voir plus en reculant la roue au niveau des pattes single

    Au final J’ai eu deux faiblesses :
    Une de conception , devant le tube de selle ; comme le cadre est très slopping , une grande force s’y exerce ; j’ai renforcé avec un coin de noyer .
    Une autre de réalisation , le coin de renfort de direction a été bien trop affiné et a finit par s’ouvrir ; retirer puis remplacer par un plus massif .
    (les réparations se font facilement , et pas besoin de reprendre tout le vernis)
    J’ai aussi pu rajouter un porte bidon que j’avais zappé lors de l’assemblage !

    Le voici la première sortie de l’atelier , en single :

    Et là en multi :

    Enfin , le voici en version aventure (on peut noter le renfort de TdS et le porte bidon)

    😉


  • modérateur

    superbe !!!
    Je suppose que tu avais vu ce topic:
    http://forum.velovert.com/topic/169329-fat-en-bois/

    je n’arrive plus a trouver la photo une fois finie
    TU as pris quoi comme bois ?
    Niveau sensations ca donne quoi?



  • Oui , j’avais vu ce fat , globalement une copie de Rénovo . Il faut être inscrit sur vv pour voir le rendu final 😉

    Sur mon proto j’ai utilisé du frêne et un peu de noyer ; le bois est teinté noir , vernis puis “boucheporé” blanc pour une finition pores cérusés . Le tout est encore recouvert de quelques couches de vernis . Sur le tout prochain j’ai un peu de macassar qui attend sa transformation en bicyclette !

    Les sensations sont , de mon point de vu , très bonnes (évidement) !
    Lors du montage , j’ai été un peu apeuré par la flexibilité du BdP en latéral (flex comparable a certains titanes) ; mais en pratique cela ne me gène pas du tout
    Mais c’est tout de même un point que je vais surveiller de près pour les prochains .

    Comme je roule en tout rigide , le bois joue alors un rôle filtrant très agréable , ce qui m’a permis de faire des étapes assez longue sans avoir de douleurs en soirée ou le lendemain (a part dans les jambes , mais ça …)

    Sur ma traversée du Tarn , l’avant dernier jours , j’ai passé le Pic De Nore et fait une étape de 170km et 4800 de D+ , le soir j’étais physiquement anéanti 🤣 mais pas de douleurs aux poignées ni de problèmes de dos .

    Voici un lien vers mon récit



  • Beau travail. Tu peux détailler un peu la méthode de construction ?
    Sur Velocipedesalon, il y a un type qui détaillait la fabrication de tubes en bois, à partir de feuilles de bois collées sur des formes servant de moules. Il faut que je retrouve le post.
    Pour la géométrie des VTT, il y a pas mal de choses sur mtbr.com, et beaucoup d’information sur le blog de Walt Wehner (waltworks) qui non seulement donne les géométries de ses cadres, mais en plus explique le pourquoi du comment (mais il faut bien chercher…)



  • http://www.velocipedesalon.com/forum/f10/tonewood-project-31007.html
    c’était ça. Le principe est interessant



  • Oui , je l’ai en stock celle là !
    ça donne ça a la fin : http://www.velocipedesalon.com/forum/f11/tonewood-project-lyrebird-cycles-39471.html

    J’en suis arrivé plus ou moins au même procédé

    Pour fabriquer mes tubes , je trempe les bandes de placages quelques minutes dans l’eau bouillante , puis je l’enroule autour d’un tube pvc , et je laisse sécher une demie journée ; l’astuce est de renforcer les deux extrémités des bandes de placage par un bout de placage en travers fil , il faut une colle qui résiste au trempage dans l’eau bouillante .
    On peut empiler plusieurs enroulements de placage dans un sens et dans l’autre . Le tout maintenu par du scotch aux extrémités (le scotch d’électricien fonctionne bien pour ça : il résiste a l’humidité et est très extensible et sert très fort)
    Une fois sec et démoulé , on obtient de jolis frisottis de placage .

    Je les colles ensuite sur une âme de carbone

    Pour réaliser les âmes de carbone , je me contente d’enrouler du tissu carbone sur un tube au diamètre adéquat (par exemple pour le tube de selle , j’utilise une tige de selle de grande longueur) ; puis j’enroule le tout de scotch d’électricien pré-perforé .
    Le démoulage peut s’avérer compliqué voir impossible ! Dans ce cas je refend sur la longueur (tissu unidirectionnel). il y aura d’autres couches (bois et sérgé de carbone par la suite pour renforcer cette “âme fendue” .

    🤓



  • Je n’avais pas compris que tu avais fait des “tubes” en bois. Je remplace donc mon “beau travail” par “superbe travail” !
    Tu penses qu’un route avec de tels tubes pour le triangle avant (tube de selle, tube horizontal et diagonal) collés sur des raccords longs, comme certains font avec du carbone, pourrait marcher ?



  • oui ! (cf le lien précédant)
    Mais la fabrication de ces tubes prends beaucoup de temps



  • Salut,

    superbe en effet !!

    Ma question à moi porte sur ta flexibilité de BDP : qu’entends-tu par là ? Flexion vraiment importante ?

    Il faudra que je fasse une petite vidéo de mon cadre pour montrer mon souci de flexion trop importante.

    Après, comme tu dis, perso je ne sens plus le problème en pédalage !

    Et encore bravo !! Moi je n’y connais pas grand chose en technique de menuiserie, chapeau.



  • Ma technique de mesure de flexion est vraiment basique 🙄 :elle n’a rien de technique et ne donne aucune mesure 😄

    Vélo devant soi , main gauche sur la selle et main droite sur le cintre ; pédale vers le bas et j’appuie avec le pieds .Je ne suis pas aller plus loin que ça …

    En comparant avec d’autre vélo on peut se faire une idée de ce qui est flexible ou rigide .



  • Oh mais t’inquiètes j’ai pas été plus loin dans la mesure !! Rien que du ressenti sur la flexibilité latérale du bdp !



  • sublime réalisation!



  • Voici ce que j’obtiens pour mes tubes de selle :

    J’ai aussi commencé a cintrer/coller les bases et les haubans :

    Quelques coups de rabots pour mettre d’équerre .

    Pour l’instant ça avance bien sur celui là ! (comprendre pas de boulette jusque là) 🤣


  • modérateur

    vraiment super comme procédé…
    TU peux nous en dire plus sur la géométrie etc?



  • ça devrait donner quelque chose comme ça 💡


  • modérateur

    Super compact, ça promet!
    Tu as un bel atelier ça fait plaisir à voir.
    Tu peux nous en dire plus sur les essences utilisées sur les “tubes”?
    Et pour ce qui est des raccords c’est pour moi LE point obscure.
    Si tu pouvais faire des photos avant collage, juste pour ma culture generale ca serait cool 😎
    Tu privilegies quoi comme type de colle?



  • En effet c’est super classe, le VTT je n’avais jamais vu ca ! Grand bravo !!
    Pour tes haubans tu les fabriques en lamelles et collées ? Ou alors tu déforme directement ton “morceau de bois” ?



  • Alors : j’ai de l’aniegre ondé et de l’ébène de macassar sur les tubes , mais dessous c’est du placage érable 0.6 de base et du carbone .

    Bases et haubans : lamelles de bois massif , autour des 3mm d’épais ; juste collées et pressées : ça glisse pas mal quand on pose les serres-joints , il faut être bien attentif .

    Les assemblages … comment dire … : il y en a !
    Mais on ne les voit pas 😎

    Pour la colle j’utilise titebond originale ; II et III pour le bois sur bois (on n’a rien fait de mieux que la colle a bois pour coller le bois jusqu’à maintenant !) , mais dès qu’il y a collage avec/sur du carbone c’est résine époxy .



  • Encore une bonne avancée aujourd’hui , quasiment tout est là !

    On commence a y voir plus clair ?? 🤓



  • j’espère que tu as numéroté les pièces de ce joyeux puzzle 🙂


Log in to reply