Draisienne carbone


  • modérateur

    Allez, à un moment donné il faut se lancer 🙂
    Donc voilà, j’ai une petite nièce qui va bientot marcher, et du coup j’ai commencé à me pencher sur la fabrication d’une draisienne.
    J’ai de quoi souder l’acier, mais ca sera bien trop lourd. L’alu je sais pas faire, le bois j’aime pas, reste plus que le carbone 😄 On va qd meme pas laisser qqn de la famille rouler sur une bouze de supermarché bordel !
    N’ayant jamais fais de carbone de ma vie, il va falloir etre indulgent…

    Le schéma de réalisation dans ma tête (sachant qu’à chaque fois que je me lance dans une réalisation quelconque, je brode 'au feeling à mesure des problèmes rencontrés lors de la construction 😳 )

    • conception des premières epure CAO
    • fabrication d’un mini JIG, plutot sommaire, juste de quoi tenir la douille de direction, les axes de roues, et le tube de selle
    • usinage (acier) de la douille de direction et tube de selle
    • fabrication d’un support a base de ‘grillage’ fin pour faire une première approximation de la forme du cadre
    • mousse expansive sur cette armature, puis taillage aux formes voulues
    • sous couche epoxy sur les tube acier (pour éviter la corosion galvanique acier-carbone)
    • stratification en fibre 3k (aliexpress)
    • pour la partie ‘serrage des couches’ je sais pas encore trop comment je vais faire, j’imagine cellophane micro perforé + papier absorbant + cellophane. Je ferai déjà un essai à coté 🤣 (j’ai toujours pas bien compris comment il faut faire dans les règles de l’art avec du tissu d’arrachage, parce que pour moi quoi qu’on mette en première couche par dessus l’epoxy ça restera collé, et donc il y aura du ponçage entre chaque stratification…)
    • enchainer les couches jusqu’à soit que j’aie pu de carbone, ou alors que la résistance semble suffisante (pour une gamine de 2 à 5 ans)
    • ponçage, peinture (avec apparition de la trame carbone si la dernière couche est bien propre)
    • montage porn (à base de composants anodisés)

    Voilà, si vous avez des remarques-conseils, je suis preneur 🙂
    Je ne veux pas me lancer dans du moulage sous vide avec pompe en cie, gardons à l’esprit qu’il s’agit d’une draisienne avec une armature en ‘grillage’ pour assurer un peu la cohésion de l’ensemble (c’est à dire que tt ne va pas s’ouvrir en 2 en cas de fissure)


  • modérateur

    Salut,voici ce que j’avais récupéré sur le groupe frame builders
    Je te laisse voir si ça répond à tes besoins 😉


  • modérateur

    Ah ouais, c’est meme plus que bien ❗
    J’ai commencé mes epures avec la géométrie de la draisienne Spécialized, je vais pouvoir croiser les 2 pour faire un compromis


  • modérateur

    Ca avance tranquillement
    Déjà la conception est à peu près figée

    Ensuite j’ai fini l’usinage de :

    • colonne de direction
    • douille de direction
    • tube de selle

    J’ai aussi usiné les différents cones pour tenir tout ça en place sur le JIG

    Et j’ai attaqué le JIG (oui il n’est pas rigide, mais n’oublions pas que c’est pas pour souder 😉 )

    Prochaines étapes :

    • faire le JIG pour la fourche (j’ai commandé les pneus et les jantes pour vérifier le passage)
    • faire les pattes pour accueillir les roues (je sais pas trop encore ce que je vais faire, je voulais un système d’axe traversant un peu noyé dans des pseudo pattes coquilles)
    • faire l’âme en grillage pour recevoir la mousse expansive


  • beau tout ça!!! hate de voir la suite!!!
    par contre, je n’ai pas saisi ce que tu ne comprend pas avec les tissu d’arrachage. tu peux réexpliquer?


  • modérateur

    En gros, si j’ai bien compris comment réaliser une stratification dans les règles de l’art :

    • on pose de la fibre imprégnée de résine
    • ensuite on mets tout un tas de bordel par dessus (dont la première chose est le tissu d’arrachage, puis film micro perforé, et tissu drainant pour évacuer le surplus de résine)
    • mise sous vide

    Jusque là OK. Sauf qu’une fois que c’est sec, tout doit être collé dans la résine, non ?! Est-ce que le tissu d’arrachage aurait justement des propriétés qui empêchent la résine d’adhérer ?
    Si oui, on a donc une belle surface bien propre après séchage, si non ça veut dire que tout le tissu reste collé dans la résine et il faut se taper un ponçage intégral à chaque couche ?

    Peut on se passer de tissu d’arrachage et poser directement du film micro perforé sur la fibre imprégnée ?


  • modérateur

    Allez on avance !
    J’ai reçu les pneus/jantes/caa donc j’ai monté tout ça afin de vérifier au mieux les ballons et m’assurer que rien ne frottera

    J’ai aussi trouvé la solution pour mes axes de roues : je vais faire des Thru Axle de 6mm (en utilisant des moyeux a serrage rapide repercé à 6mm, avec une vis de 6). D’un coté l’inser taraudé sera noyé dans la fibre (donc invisible) et de l’autre coté j’ai fais une pièce ‘chambrée’ pour accueillir la tête de vis (histoire que rien ne dépasse)

    J’ai donc pu faire la fourche. Pas d’armature en grillage, j’ai préféré partir sur du fer plat relativement fin histoire de sécuriser un peu l’affaire. Le tout servira de support à ma mousse et ma fibre pour donner une jolie forme à ma fourreaux 🙂 (on ne verra pas l’asymétrie des douilles servant à accueillir l’axe)



  • Je connais pas bien les fibres donc je comprends pas tout mais ça à l’air bien.


  • modérateur

    @michael:

    Je connais pas bien les fibres donc je comprends pas tout mais ça à l’air bien.

    Ahah Merci 🤣
    Je connais pas bien non plus, j’ai vu des tutos sur internet et j’essaye de broder ‘à la zob’ 😎



  • sympa ton âme de fourche :D.

    alors oui, il faut effectivement mettre tout se bordel haha.
    le tissus d’arrachage, comme son nom l’indique, il faut l’arraché. une fois la résine durci, il faut choper un bout du tissu d’arrachage, et arraché. ca fait chauffer un peu les bras, mais ca ce fait sans trop de soucis. la surface en dessous par contre est tout sauf lisse. le tissu d’arrachage est texture, donc la résine est dessous est aussi texturé. ensuite il faut mettre la résine de finition.

    tu dis:
    “Si oui, on a donc une belle surface bien propre après séchage, si non ça veut dire que tout le tissu reste collé dans la résine et il faut se taper un ponçage intégral à chaque couche ?”

    c’est le " à chaque couche" qui me chagrine( et qui me chagrinait dans ton premier message).
    je ne sais pas si tu as saisi ça, mais il ne faut surtout pas faire de durcissement entre chaque couche de carbon. Dans l’idéal, il faut poser toute les couches d’un coup.

    et par contre, si tu n’aime pas le poncage, cours le plus loin possible de tout ce qui comporte du carbon, car c’est de très loin ce qui prend le plus de temps pour un projet carbone ( a moins d’être un dieu de la strat.

    si tu veux ne pas faire de vide( ce que je déconseil) il te faut du scotch PVC, et il faut serrer comme un malade. c’est c’est nettement plus simple sous vide, et le résultat est nettement meilleur.

    Je précise tout de même que j’ai peu d’expérience dans le carbone, ( que quelque pièces pour l’instant) mais j’ai des collègue de travail ultra calé la dedans, donc je transcrit plus ou moins les discutions que j’ai eu avec eu


  • modérateur

    Tout retour d’expérience est bon à prendre 😉
    Pour le ponçage, aucun soucis. Fils de carrossier, tous les vélos, les mobs, les jantes que je lui ai fait repeindre c’était à moi de les poncer, je commence à avoir des compétences là dedans 🤣

    Pour la strat’ je pensais qu’il fallait laisser sécher entre chaque couche justement ! Il faut au moins laisser tirer-sécher un peu non ?
    Si non, je pense que le tissus d’arrachage est en effet nécessaire pour la dernière couche. La surface pas lisse ne me gène pas, j’avais juste peur que le tissus d’arrachage reste collé dans la résine, et donc que des lambeau reste dans la résine (et donc qu’il aurait fallu poncer pour les sortir de là)…
    C’est un tissu chargé en teflon ou truc du genre pour pas que ça colle, c’est bien ça ?

    J’étais parti dans l’optique d’un film cellophane au lieu d’un scotch PVC. Pour la mise sous vide, c’est le “sac” qui risque d’etre complexe pour un cadre…
    Autant la fourche ou le triangle avant, c’est des parties planes donc je saurais faire, mais l’arrière (bases+hauban) je visualise mal… J’ai peur qu’à la mise sous vide je vienne tout déformer mon cadre !

    Ou alors, que penses tu de la solution :

    • première couche de résine+ carbone (fine) sur mon âme en mousse, sans mise sous vide ni rien
    • je laisse sécher histoire d’avoir une sous couche dure sur laquelle travailler
    • je strat’ (résine+fibre+résine+fibre+résine…+fibre + tissus d’arrachage + cellophane micro perforé + papier absorbant + cellophane + sac sous vide (là ça sera du gros ghetto à base de sac pour ranger les fringues et d’aspirateur 😳 ) )
    • je muscle mes bras
    • j’arrache le tissu un fois que tt est sec
    • je ponce
    • résine de finition
    • ponçage à l’eau grain fin


  • Le céllophane a la place du scotch pvc, a mon avis pas bonne idée. l’avantage du scotche c’est que tu peux tirer dessus comme un fou pour faire la compression, avec le cellophane c’est une autre histoire.
    en plus, le cellophane colle a la résine, donc t’auras des lambos de cellophane coller de partout ( expérience malheureuse faite de mon coté…)
    le scotch pvc lui n’ adhère pas (ou peu)à la résine.

    oui ca semble pas trop mal comme facon de faire oui.

    le seul problème que je vois c’est le papier absordant (si tu parle bien d’ un bête Sopalin) il va se faire écrasé lors de la mise sous vide, et que tu va enlever l’air se trouvant dans le papier. donc il perdra un grosse party de ses propriétés absorbante. et tu serais surpris de la quantité de résine qui ressort lors de la mise sous vide.

    et si jamais, il faut laisser tirer ta pompe ( ou ton aspirateur) pendant toute la polymérisation de la résine. donc choisi bien ton durcisseur 😉


  • modérateur

    Merci de ces précieux conseils 😉
    Scotch PVC tu parle bien du scotch orange ?

    Pour le papier absorbant ok pas de sopalin, je pensais à du papier buvard, ou sinon un bête linge ?

    Durcisseur j’ai vu un peu de tout par là
    https://www.boutique-resine-epoxy.fr/60-resine-epoxy-stratification

    Je choperai une pompe de frigo pour laisser tourner la mise sous vide 😉



  • @Stric:

    Merci de ces précieux conseils 😉
    Scotch PVC tu parle bien du scotch orange ?

    Pour le papier absorbant ok pas de sopalin, je pensais à du papier buvard, ou sinon un bête linge ?

    Durcisseur j’ai vu un peu de tout par là
    https://www.boutique-resine-epoxy.fr/60-resine-epoxy-stratification

    Je choperai une pompe de frigo pour laisser tourner la mise sous vide 😉

    Salut,
    je vais suivre ton projet avec intérêt! merci de faire le rat de labo 😉

    la pompe de frigo pour le vide, ça peut fonctionner vous pensez??

    ps: jolie tour. C’est un Ramo?


  • modérateur

    Le compresseur de frigo je pense que ça peut marcher, je m’étais bricolé une petite cuve couplée au compresseur pour coller mes tubeless qd j’étais gamin 😉
    Je m’en servirai uniquement pour maintenir le vide, ça va être trop long à vider tout le sac ac un aussi petit débit

    Pour le tour c’est un vieux tour de décolleteur qui nous dépanne pour bricoler au taf, je sais pas vraiment ce que c’est 😳



  • Moi c’est pour ça que j’aime bien l’acier : c’est simple….! 😄
    Mais à chaque fois, je suis bluffé par ce que vous arrivez à faire avec du carbone (ou du bois aussi).


  • modérateur

    Allez, c’est maintenant que les ennuis commencent 🤣

    Pour la fourche, ça va à peu près (en dehors du fait que le grillage soit fin et que je soude au MIG, même à puissance mini ça fait fondre le fil du grillage… J’y vais pas point c’est un peu crado et ça s’apparente plus à du collage que de la soudure)

    Le soucis c’est pour le cadre… Je me fais ch**r à faire des espèce de tubes en grillage roulé, mais c’est une misère à faire, et encore plus à assembler 😕
    La forme ne me plait pas trop pour l’avant, mais on m’a conseillé de laisser le plus de dégagement possible ver les genoux. Il faudra que j’arrive à faire une forme propre en taillant ma mousse

    Par contre pour l’arrière je pense que je vais arrêter mes tubes de grillage, je partirai plutot sur des découpes planes, la mousse gonflera suffisament pour que je puisse tailler mes formes (j’espère qu’elle sera suffisament dense à l’injection pour ne pas couler partout 🙄 )


  • modérateur

    @Stric:

    (en dehors du fait que le grillage soit fin et que je soude au MIG, même à puissance mini ça fait fondre le fil du grillage… J’y vais pas point c’est un peu crado et ça s’apparente plus à du collage que de la soudure)

    Je m’auto répond parce que je bosse la journée et je réfléchi la nuit 🤣
    La solution se trouve dans la colle bi-composant !


  • modérateur

    Ca avance !
    J’ai viré mes bout de grillage soudés, ça me plaisait pas.

    J’ai découpé la forme (vue de profil) que je voulais donner à mon cadre dans le grillage, j’ai ensuite collé à la bi-composant les 2 formes obtenues (une de chaque coté, espacées de 2 cm), j’ai ajouté un morceau dans le plan perpendiculaire (là j’ai perdu les 2 du fond devant le radiateur 🤣 ) pour donner plus de surface d’accroche qd je mettrai la mousse, et j’ai ensuite replié les bords (haut et bas) pour fermer un peu la structure et donner une forme de tube

    Photos moches :

    J’ai fini l’avant, il me restera l’arrière. Il faudra aussi que j’ajoute des petites plateformes de chaque coté du ‘boitier de pédalier’, eh oui c’est une draisienne pas un vélo 😉



  • joli!! c’est chouette tout cet acier sous le carbon :D.
    l’ame en mousse PU est tout de même plus simple a metre en oeuvre je pense, mais j’aime ton concept 🙂

    oui pas mal de mec utilise des compresseur de frigo. après ça aime pas trop tiré pendant 6h de suite. mais pour quelque projet de temps a autre c’est suffisant je pense. et oui je parle bien de scotch orange.


  • modérateur

    @Veg-d:

    joli!! c’est chouette tout cet acier sous le carbon :D.
    l’ame en mousse PU est tout de même plus simple a mettre en oeuvre je pense, mais j’aime ton concept 🙂

    Et elle tient sur quoi la mousse PU ? 😉
    C’est justement pour servir de support que je met ce grillage, histoire de canaliser un peu l’expansion de la mousse et avoir moins de taillage derrière


Log in to reply